Les fondations de l’éducation

Nous pourrions comparer les connaissances d’une personne à un bâtiment avec d’abord, ses fondations et ensuite, ses murs et le reste.

Les fondations sont les connaissances élémentaires qui permettent de répondre à la triple question fondamentale :

« Qui sommes-nous ? », « D’où venons-nous ? », « Où allons-nous ? »

Les murs et le reste du bâtiment, sont la connaissance de la langue, de la famille et des proches, de l’environnement matériel, des talents particuliers, d’un métier, etc…

La quasi-totalité des gens sont incapables de répondre objectivement à la triple question fondamentale : ils ne savent ni qui ils sont, ni d’où ils sont venus, avant leur naissance, ni où ils iront après leur mort.

Ils ne le savent pas parce qu’on ne leur a pas appris. Ils sont bâtis sans fondations.

Les 7 niveaux d’Ultrahuman Process sont les fondations

Created with GIMP

.

Les systèmes internationaux d’analyse PISA et IDH :

Toute réflexion sur l’éducation doit prendre en compte les résultats des deux systèmes internationaux d’analyse que sont le PISA et l’IDH.

.

Les premiers éléments vers le succès :

Pratiquement, la première démarche est de prendre conscience que nous ne sommes pas notre personnalité incarnée, mais des esprits éternels issus d’une autre dimension et faisant une expérience humaine.

Lorsque nous réfléchissons à notre existence présente, nous devons considérer deux aspects essentiels :

1 -Nous ne sommes pas égaux en capacités car avons derrière nous un certain nombre d’existences antérieures qui ont déterminé notre vie présente. Il est clair que celui qui a déjà vécu une centaine d’incarnations humaines est plus avancé que celui qui expérimente sa première.

2 – Par conséquent, nous ne sommes pas nés comme une page blanche, mais nous sommes largement programmés.

Malgré cette programmation, nous devons juger objectivement nos actions et nos erreurs. Nous pouvons les classer en deux catégories qui s’interpénètrent :

1 – Les fautes de comportement : négligences, précipitations ou attitudes égotiques telles que rancoeurs ou vanité. Conséquence de l’ignorance de notre nature holistique ou moniste.

2 – Les fautes d’incompétence, conséquence l’utilisation d’un logiciel de pensée inadapté, elle même conséquence de l’ignorance de l’existence de nos deux logiciels de pensée :

La mise en œuvre du logiciel de l’infinitude exige une attention soutenue ainsi que l’avait observé la philosophe mystique et pédagogue Simone Weill.

Le neuroscientifique John-Dylan Haynes rapporte une telle expérience :

.

Qui fait les calculs ? C’est le logiciel de l’infinitude représenté sur l’illustration ci-dessous :

Schéma de la répartition des logiciels de pensée avec leurs fonctions respectives

Toutes nos erreurs sont donc la conséquence d’un déficit d’éducation.

L’éducation est l’ensemble des connaissances intellectuelles, culturelles, morales et des compétences physiques, acquises par un individu et pourrait être comparée à un bâtiment, avec des fondations et le corps de l’édifice.

Les fondations permettent à l’individu de répondre à la triple question fondamentale : Qui suis-je ? D’où est-ce que je viens ? Où vais-je ?

La plupart des humains sont incapables d’y répondre, parce que les systèmes éducatifs ne leur ont rien enseigné à cet égard. Pour la plupart des pédagogues, c’est simplement hors sujet.

Edifices sans fondations, ne sachant ni qui ils sont, ni d’où ils viennent, ni où ils vont, ils errent généralement dans l’illusion de l’impunité.

Ultrahuman process apporte des réponses rationnelles, fondées sur la psychologie transpersonnelle, les neurosciences, les sciences cognitives et les expériences d’ultra conscience. Elle se développe en sept niveaux :

Created with GIMP

Ultrahuman Process niveau 1